reflechir faire coaching

Comment savoir si je ferai un bon coaché pour un coach ?

C’est une interrogation que me confient certains clients en fin de séance. Et cela se traduit par : Ai-je bien répondu aux questions du coach ? ou encore Ai-je bien les mêmes réponses que les autres ?  Et si je vous disais que vous êtes unique !

Le coaching, une affaire qui nous concerne tous.

Vous l’aurez remarqué, les coachs ont tous leur spécialité. L’origine de cette spécialisation vient souvent d’une affinité avec le thème choisi.  Dans mon cas, je vous propose de vous accompagner sur des sujets liés à la vie professionnelle. J’ai orienté mes coaching autour de la création d’entreprise, de la gestion de carrière et de l’équipe. Le point commun réside dans votre désir d’impulser, de créer un projet nouveau qui fait sens.

Et donc, la volonté de :
– créer son entreprise
– définir son prochain projet professionnel
– embarquer l’équipe dans une nouvelle dynamique.

Tout cela pour vous dire que ce n’est pas votre sujet qui sera remis en cause par le coach. La question à se poser n’est pas de savoir si votre problématique est assez bien pour être vue en coaching. Mais plutôt, si le coach en face est la bonne personne pour vous accompagner avec votre sujet.

D’ailleurs dans un coaching d’équipe nous n’hésitons pas à travailler avec des coachs pairs lorsque plusieurs thématiques spécifiques surgissent.

Le coaching est avant tout une histoire de rencontre avec votre coach.

La polysémie, une pratique du coach ou du coaché ?

Et si je vous rappelais encore une fois que vous êtes unique
Chacun d’entre nous met un sens différent derrière un mot. Le coach vise à éclaircir vos aspirations profondes, vos pensées, vos ressentis. Impossible donc pour un coach de vous dire si vous avez la bonne réponse à la question. Ne serait-ce que par le mot choisi mais surtout parce que vous êtes le seul et la seule à vivre votre situation avec votre regard, votre environnement, votre personnalité etc.

Le coaché idéal existe-t-il ?

Alors pour quelle raison entends-je en fin de séance : “Ai-je bien répondu?”. Certains coachés souhaitent savoir si ils ne sont pas “trop” égarés. Certains encore s’inquiètent de mal s’exprimer.
C’est un ressenti tout à fait normal. Lorsque je ne suis pas habitué.e à parler de moi, de mes envies, que mes idées ne sont pas claires; j’ai l’impression de dire des phrases alambiquées, sans grammaire ni sens.

Rassurez-vous ! Le coach ne vérifie pas la syntaxe de votre phrase. Il vous aide à clarifier le sens de vos mots. Ce que cela veut dire pour vous. Pourquoi est-ci important pour vous. 

En résumé, voici à qui pourrait ressembler mon client idéal. Une personne singulière, qui ne sait plus, qui hésite et qui souhaiterait travailler avec un coach pour éclaircir ses intentions et avancer vers l’atteinte de son objectif.


L’enjeu du coaching est justement de vous sentir in fine aligné.e et de laisser émerger vos aspirations dans un cadre sécurisant.

Laisser un commentaire